Chirurgie Machoire Paris

Chirurgie des Mâchoires
et Génioplastie

La chirurgie maxillo-faciale à Paris

Bienvenue sur le site du Docteur Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris, inscrit au conseil national de l’ordre des médecins (numéro RPPS 10003765830) dont l’activité est principalement centrée sur la chirurgie des mâchoires (orthognatique), la chirurgie du menton (génioplastie ou mentoplastie) et la chirurgie esthétique du visage, les trois étant en étroite relation.

Ce site est entièrement destiné aux personnes qui recherchent une information claire et détaillée sur la chirurgie des mâchoires (ou orthognatique), la chirurgie du menton (ou génioplastie) ou encore les résolutions des troubles du sommeil (ronflements, apnée du sommeil) par la chirurgie maxillo-faciale.

Il a pour but de répondre à vos questions et de vous apporter des informations pratiques, et vous permettra de mieux préparer une éventuelle consultation pour une chirurgie des mâchoires ou du menton ou pour toute demande de chirurgie d’harmonisation du visage et de prolonger la réflexion à tête reposée sans jamais vouloir se substituer à la consultation, qui reste indispensable.

L’aspect esthétique d’un visage est dû au relief cutané mais surtout à la forme du massif facial sous-jacent.

Avant Operation

Avant opération

Apres Operation
Après opération

Nous pensons en effet que toute demande de chirurgie orthognatique doit faire intervenir dans la décision thérapeutique la composante esthétique, et réciproquement toute demande de chirurgie esthétique (lifting, rhinoplastie, cou et menton) doit faire intervenir les bases osseuses sous-jacentes avec dans un certain nombre de cas, outre le retentissement esthétique de cette chirurgie des bases osseuses, un retentissement possible sur le sommeil (apnées du sommeil, ronflement excessif mais aussi myoclonies jambières) ou les cervicalgies.

Le chirurgien étudie à la fois l’enveloppe cutanée faciale mais surtout l’infrastructure osseuse sous-jacente et doit intervenir au niveau de l’anomalie responsable de la disgrâce. Le chirurgien orthognatique est en fait un sculpteur du visage.

Prenons par exemple ce cas où la patiente âgée de 42 ans est venue consulter pour une demande de lifting et chez laquelle a été pratiquée une ostéotomie d’avancée mandibulaire avec un effet de lifting mais sans cicatrice :

Avant Apres Operation Home 1

Ou cet autre cas où la patiente vient consulter pour son cou et pour laquelle aucun geste sur la peau ou les muscles n’aurait pu obtenir le résultat que nous avons obtenu avec une ostéotomie d’avancée mandibulaire :

Avant Apres Operation Home 2

La chirurgie maxillo-faciale est un champ assez large de spécialité chirurgicale, relatif aux maxillaires, à la face, à la bouche et aux dents. Le Dr. Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris, est spécialisé en chirurgie orthognatique (la chirurgie des mâchoires et du menton). Il réalise notamment des chirurgies de repositionnement des mâchoires dans le cadre de traitements orthodontiques, la position des dents et des mâchoires étant liées.

Chirurgie des contours osseux

Pour les patients qui le désireraient, le Docteur Loncle peut, en plus de modifier la position des mâchoires, modifier également leurs contours. Ainsi, à l’aide d’implants d’angles mandibulaires par exemple, il est possible de redessiner les angles de la mâchoire. Ces implants sont réalisés sur mesure et dessinés par le Docteur Loncle, en tenant compte du rendu que le patient souhaite obtenir.

Chirurgie du menton ou génioplastie

Le menton est un élément important intervenant dans l’harmonie du visage. Dans la majorité des demandes de chirurgie du menton, l’anomalie ne siège pas uniquement au niveau du menton mais peut intéresser le maxillaire et/ou la mandibule et donc s’intégrer dans une demande de chirurgie orthognatique ou de chirurgie des mâchoires.

Apnée du sommeil (SAOS)

Cette chirurgie maxillo-faciale permet d’obtenir non seulement des améliorations esthétiques mais aussi fonctionnelles. Par exemple, on observe souvent une meilleure qualité du sommeil à la suite des interventions de repositionnement des mâchoires, en raison de l’impact sur les espaces pharyngés, car l’air passe plus facilement. Chez certains patients atteints d’apnée du sommeil (diagnostic confirmé par une polysomnographie), l’avancement bi-maxillaire (des deux mâchoires) représente le traitement chirurgical de référence.

Chirurgie maxillo-faciale et orthodontie à Paris

La majorité des patients réalisent une chirurgie maxillo-faciale associée à un traitement d’orthodontie. Les patients peuvent soit venir d’eux-même en consultation pour avoir un avis chirurgical, soit être adressés par un orthodontiste à Paris ou ailleurs en France. La recherche commence souvent avant même de commencer un traitement orthodontique, mais beaucoup de patients n’avaient pas pensé à la chirurgie maxillo-faciale associée à un traitement d’orthodontie et viennent après leur premier rendez-vous chez l’orthodontiste.

Afin de mieux vous éclairer et de répondre à vos questions, vous trouverez ci-dessous des informations détaillées sur les différentes étapes d’un traitement orthodontique avec chirurgie maxillo-faciale, les types de cas les plus courants ainsi que des exemples de cas avant/après traités par le Docteur Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris.

Les étapes d’un traitement orthodontique associé à une chirurgie maxillo-faciale

Il est important de consulter votre chirurgien maxillo-facial avant le traitement ou au début du traitement d’orthodontie, mais l’acte chirurgical en tant que tel n’interviendra qu’en milieu de traitement, à la suite d’une période de préparation orthodontique.

La préparation orthodontique

Lors de la phase de préparation orthodontique, l’orthodontiste va pré-aligner les dents afin que la chirurgie puisse ensuite avoir lieu avec le bon alignement des dents. Cette phase peut être réalisée à l’aide de tous les types de traitements d’orthodontie : Invisalign, Lingual, Lingual Mixte, Externe, Céramique… Et a une durée variable selon les traitements, souvent de 12 à 18 mois.

A la fin de la période de préparation orthodontique, des empreintes sont réalisées pour vérifier le bon emboîtement des arcades après l’intervention. Des boutons (petites attaches) sont aussi posés sur la face externe des dents, qui permettront la mise en place des élastiques post-chirurgicaux.

La chirurgie maxillo-faciale

Toutes les interventions de chirurgie maxillo-faciale orthognatique se déroulent sous anesthésie générale. Une consultation avec un médecin anesthésiste-réanimateur est alors prévue quelques jours avant l’intervention. La durée de l’intervention est variables selon le type d’intervention mais dure la plupart du temps entre 1 à 2 heures.

Vous êtes ensuite placé dans une salle de réveil, puis accompagné à votre chambre. Vous aurez dès la sortie du bloc opératoire un masque réfrigérant qui vous maintiendra une température à 15 degrés celsius.

La finition orthodontique

La phase de finition orthodontique permet d’affiner la position des dents, de stabiliser l’occlusion et d’obtenir le résultat parfait quelques mois après la chirurgie. Cette finition a une durée elle aussi variable en fonction du traitement.

Clinique Hartmann Chirurgie Maxillo Faciale

La clinique Hartmann, à Neuilly-sur-Seine, près de Paris

Les cas ortho-chirurgicaux les plus courants

Il existe, de façon schématique, trois types d’occlusion :

  • Classe I : Emboîtement normal des mâchoires
  • Classe II : Mâchoire du bas en retrait par rapport à celle du haut (rétrognathie)
  • Classe III : Mâchoire du haut en avant par rapport à celle du bas ou mâchoire du bas trop en avant (prognathie)
Class 1 Maxillo Facial

Class I

Class 2 Maxillo Facial

Class II

Class 3 Maxillo Facial
Class III
Classe I : emboîtement normal des mâchoires

Dans ce cas, il n’y a pas de surplomb au niveau dentaire (pas de décalage anormal entre les dents du haut et du bas). Au niveau osseux, la projection des mâchoires est bonne, et il n’y a pas de déficit particulier.

Classe II : mâchoire du bas en retrait par rapport à celle du haut (rétrognathie)

Dans ce cas, il y a un déficit osseux de la mâchoire du bas accompagné d’un manque de largeur (et d’un léger manque de projection) de la mâchoire du haut.

Les Classes II s’expriment au niveau dentaire soit par un surplomb important (Classe II, 1), soit par une lingualoversion du secteur incisif maxillaire (Classe II, 2. Pas forcément toutes les incisives, en général les deux latérales), avec une mauvaise définition du menton au niveau du profil.

Dans le cas ci-dessous, l’intervention pratiquée a été une ostéotomie bimaxillaire (avancement et expansion du haut et avancement du bas) avec une génioplastie (avancement et réduction de hauteur du menton). 

Utilisez les flèches de navigation pour parcourir les photos / Cliquez sur une photo pour l’agrandir
Classe III : Mâchoire du haut en avant par rapport à celle du bas ou mâchoire du bas trop en avant (prognathie)

Dans ce cas, on observe un décalage entre la mâchoire du haut et la mâchoire du bas, avec le plus souvent une mâchoire du bas en avant, qui se traduit sur le plan dentaire par des dents du bas en avant des dents du haut.

Voici une patiente présentant un schéma squelettique de Classe III avec un hypodéveloppement du maxillaire. L’intervention pratiquée a été un avancement maxillaire avec épaction antérieure, ostéotomie mandibulaire de recentrage et génioplastie de réduction de hauteur et d’avancée. Cela a permis d’harmoniser le profil de la patiente et de corriger l’effet de mâchoire du bas trop en avant par rapport à celle du haut. 

Utilisez les flèches de navigation pour parcourir les photos / Cliquez sur une photo pour l’agrandir
Addendum

Cette typologie peut aussi être associée à des asymétries squelettiques ayant des impacts au niveau dentaire, qui doivent être prises en compte à l’examen clinique et dans le plan de traitement.

De même, certains patients peuvent présenter des excès ou des insuffisances dans le sens vertical. Un excès vertical entre la lèvre et la pointe du nez peut entraîner un sourire gingival.

L’impact psychologique de la chirurgie maxillo-faciale

ououIl est fréquent d’observer chez les patients présentant des anomalies osseuses maxillo-faciales significatives des complexes qui peuvent parfois gravement affecter la qualité de vie du patient.

A la suite de la correction de ces défauts, dont la perception varie selon les patients, on observe souvent, en plus du bénéfice esthétique évident, un impact psychologique positif. Le patient retrouve de la confiance en soi, et cela se ressent bien souvent dans la sphère professionnelle et personnelle.

Chez les hommes, une mâchoire trop en retrait, un menton un peu “faible”, ont souvent pour conséquence une définition de la “jawline” qui n’est pas optimale et qui ne correspond pas à celle des canons esthétiques courants. Bien souvent, un changement subtil a ainsi des conséquences insoupçonnées au niveau psychologique grâce à un visage plus harmonieux.

Chez les femmes, le manque de projection du menton peut aussi être vécu comme un préjudice esthétique. Lorsque les patientes présentent une prognathie, elles le ressentent souvent comme quelque chose de plus gênant, car elles peuvent être à tort perçues comme trop sévères ou trop masculines.

Il est très gratifiant pour le chirurgien maxillo-facial d’observer les bénéfices psychologiques des interventions de chirurgie orthognatique ou de génioplastie chez les patients.

Prise En Charge Chirurgie Maxillo Faciale

Les étapes de la chirurgie

La première consultation

Le Docteur Loncle va d’abord attentivement écouter votre motif de consultation. Il va ensuite vous donner une première analyse de votre cas, et bien souvent vous prescrire des examens complémentaires, notamment radiologiques (téléradiographie de face, téléradiographie de profil, panoramique dentaire et scanner 3D), afin de préciser son diagnostic.

Le Docteur Loncle prendra aussi en compte l’impact d’une éventuelle intervention sur les structures environnantes (comme le nez dans le cas où la mâchoire supérieure est déplacée lors de l’intervention). Seront aussi pris en considération : le sommeil (existence ou non de ronflements/apnée), les problèmes de ventilation nasale, et de dysfonction linguale.

Si vous êtes adressé par un orthodontiste, il faudra également apporter vos moulages orthodontiques. Le Docteur Loncle fera aussi réaliser un set-up chirurgical afin de planifier l’intervention. Le Docteur Loncle prendra le temps, s’il juge qu’une intervention est nécessaire, de vous en expliquer le déroulement. Si c’est votre orthodontiste qui vous envoie, il fera également le point avec lui/elle en fin de consultation. Il fixera ensuite avec vous un prochain rendez-vous, afin de répondre à toutes les questions que vous auriez pu avoir entre temps, et faire le point avec vous car il aura eu tous les éléments nécessaires à la finalisation de son diagnostic. Il vous reverra ensuite juste avant l’intervention chirurgicale.

Vos rendez-vous avant votre entrée à la clinique

Après avoir revu le Docteur Loncle quelques semaines avant l’intervention afin de la planifier en détail, vous réaliserez un bilan sanguin complet en vue de l’intervention, qui vous sera prescrit lors de cette consultation. En parallèle, vous prendrez aussi rendez-vous avec le secrétariat des anesthésistes. En effet, avant toute intervention chirurgicale, le patient doit être vu par un anesthésiste. Au cours de cette consultation, l’anesthésiste fera un bilan détaillé avec vous afin d’adapter au mieux l’anesthésie que vous recevrez lors de l’intervention. Dans l’idéal, vous viendrez à la consultation avec le médecin anesthésiste-réanimateur qui vous prescrira un bilan adapté à votre situation.

Clinique Hartmann Chirurgie Maxillo Faciale Paris
Le Docteur Loncle vous accueille à la clinique Hartmann, à Neuilly-sur-Seine pres de paris

Votre séjour à la clinique

La plupart des patients arrivent la veille ou le matin de l’intervention, en fonction de l’horaire de leur intervention. En général, vous rencontrerez l’infirmière qui s’occupera de vous lors de votre séjour. Un léger sédatif peut vous être administré dans les deux heures qui précèdent l’intervention afin de vous relaxer. Vous êtes ensuite conduit au bloc opératoire afin que l’intervention puisse débuter. L’intervention dure de trente minutes à deux heures, en fonction de l’acte prévu.

Immédiatement à l’issue de l’intervention, un masque délivrant du froid en continu à 15 degrés est placé sur les zones opérées afin de limiter l’oedème et d’améliorer votre confort.

A l’issue de l’intervention, vous êtes placé en salle de réveil, où un personnel spécialement formé s’assure que vous récupérez progressivement et est attentif à tout inconfort que vous pourriez ressentir. Vous êtes ensuite reconduit à votre chambre pour une sortie le jour même ou le lendemain, en fonction de l’intervention qui a été pratiquée. Tout au long de la suite de votre séjour, une attention constante est portée à votre niveau de confort et aux soins prescrits par le Docteur Loncle.

Votre sortie de la clinique

A votre sortie de la clinique, une ordonnance vous sera remise, ainsi qu’un guide d’alimentation et de rééducation maxillo-faciale, avec des exercices simples à pratiquer chez vous. Celle-ci comportera systématiquement les antibiotiques appropriés, que l’on associe bien souvent à du Presnidolone (cortisone).

Vous pourrez aussi conserver le masque délivrant du froid chez vous pendant une période de sept jours. Le masque est dans l’idéal porté tout le temps sauf lors des repas, afin de faciliter la résorption de l’oedème et en raison des propriétés antalgiques du froid qui peuvent soulager de petits inconforts que vous pourriez ressentir.

Les deux premières semaines, il est possible de suivre des séances de drainage lymphatique et/ou d’exercices de rééducation chez un kinesitherapeute, mais ce n’est pas une obligation.

Vous aurez en général quelques élastiques entre la mâchoire du haut et du bas, qui permettent de faciliter la guérison osseuse. Il ne s’agit en aucun cas d’un blocage des maxillaires, comme cela pouvait se faire dans les années 1990, et vous pourrez tout à fait parler et avoir une alimentation molle, qui se solidifie progressivement au fur et à mesure de votre récupération. De façon générale, 50% de l’œdème sera résorbé à une semaine, 80% à trois semaines, et 100% à trois mois. Tout au long de la période post-opératoire, le Dr Loncle sera disponible pour répondre à toutes vos questions.

A dix jours de l’intervention, vous pourrez reprendre l’immense majorité de vos activités quotidiennes. On attend en général un mois pour la reprise du sport, et trois mois pour les sports de contact. A 3 mois, le résultat est quasi-définitif, et il est complètement acquis à 6 mois.

Alimentation Apres Chirurgie Maxillo Faciale

L’alimentation après la chirurgie maxillo-faciale

Immédiatement après l’intervention, une alimentation exclusivement liquide est de mise. On va privilégier les soupes, les compotes, les potages, les jus de fruits, et bien sûr l’eau. Les premiers jours, un complément alimentaire de type FORTIMEL vous sera prescrit afin que vous puissiez compenser le manque de nutriments et de vitamines, et faciliter ainsi le processus de guérison.

Entre le troisième et le septième jour, on va commencer à réintroduire des aliments mixés. Au début, on va mixer en tous petits morceaux, et au fur et à mesure qu’on se sent un peu plus “d’attaque”, on va mixer en plus gros morceaux. Il est absolument primordial de maintenir un niveau d’hydratation élevé tout au long du processus de guérison. Même si vous n’en avez pas envie, il faut boire abondamment. Même si les premiers jours vous pouvez être un peu gêné et avoir des sensations un petit peu étranges lorsque vous allez recommencer à mastiquer, il faut y aller progressivement, étape par étape.

A la sortie de la clinique, des exercices de rééducation maxillo-faciale à faire chez vous vont aussi vous aider à retrouver de la motricité et au final de la force de mastication.

A partir du dixième jour, il va être possible environ toutes les 48 heures de solidifier progressivement son alimentation.

A quatre semaines, on peut manger beaucoup d’aliments mais on va éviter les aliments très durs. A six semaines, on peut manger normalement en prenant néanmoins certaines précautions pour certains aliments très durs, par exemple le pain rassis. A huit semaines, le processus de guérison osseuse est achevé. Vous pouvez reprendre une alimentation complètement normale.

Combien coûte une chirurgie maxillo-faciale à Paris ou à Neuilly-sur-Seine ?

La chirurgie maxillo-faciale (orthognatique) fait l’objet d’une base de remboursement par la sécurité sociale car les autorités de santé considèrent que les anomalies des bases osseuses des maxillaires ont des impacts fonctionnels tout aussi importants que le préjudice esthétique qui peut en résulter.

Le coût final dépend du montant du dépassement d’honoraires facturé par le praticien en plus de la prise en charge de la sécurité sociale, prise en charge qui ne reflète en aucun cas le coût réel de cette chirurgie.

Le reste à charge du patient varie en fonction de la prise en charge de la mutuelle. Le secrétariat du Docteur Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris et à Neuilly-sur-Seine, vous aidera dans les démarches nécessaires auprès des organismes concernés, afin de connaître exactement votre reste à charge.

Questions Courantes Chirurgie Maxillo Faciale

Les questions courantes sur la chirurgie maxillo-faciale

-
Combien coûte une chirurgie maxillo-faciale à Paris ?

La chirurgie maxillo-faciale fait l’objet d’une base de remboursement par la sécurité sociale car les autorités de santé considèrent que les anomalies des bases osseuses des maxillaires ont des impacts fonctionnels tout aussi importants que le préjudice esthétique qui peut en résulter.

Le coût final dépend du montant du dépassement d’honoraires facturé par le praticien en plus de la prise en charge de la sécurité sociale, prise en charge qui ne reflète en aucun cas le coût réel de cette chirurgie.

Le reste à charge du patient varie en fonction de la prise en charge de la mutuelle. Le secrétariat du Dr Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris et à Neuilly-sur-Seine, vous conseillera dans les démarches nécessaires auprès des organismes concernés, afin de connaître exactement votre reste à charge.

La chirurgie maxillo-faciale est elle prise en charge par la mutuelle ?

Oui, selon le type de contract souscrit. Le reste à charge du patient varie en fonction de la prise en charge de la mutuelle. Le secrétariat du Dr Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris et à Neuilly-sur-Seine, vous conseillera dans les démarches nécessaires auprès des organismes concernés, afin de connaître exactement votre reste à charge.

Est-il possible d’avoir une simulation avant/après de sa chirurgie ?

Si les nouvelles technologies ont permis de réaliser des simulations 3D des mouvements osseux, elles ne permettent pas de montrer l’impact final de l’intervention sur les tissus mous (peau, muscles, cartilages). Ainsi, la meilleure simulation sera, au cours de votre consultation avec le Dr Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris et à Neuilly-sur-Seine, le fait de pouvoir avoir accès à des cas avant/après similaires au vôtre, sur lesquels vous pourrez réellement observer l’impact de l’intervention sur les tissus mous et le retentissement global sur l’esthétique du visage.

Dois-je consulter un chirurgien maxillo-facial avant un orthodontiste ?
Oui, c’est tout à fait possible. Le Dr Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial (orthognatique) à Paris et à Neuilly-sur-Seine, réalisera alors un premier diagnostic, et organisera la coordination de votre traitement ortho-chirurgical si c’en est l’indication, avec un orthodontiste de confiance, situé près de votre domicile, à Paris ou ailleurs en France.
La chirurgie maxillo-faciale est elle prise en charge par la sécurité sociale ?
La chirurgie maxillo-faciale fait l’objet d’une base de remboursement par la sécurité sociale car les autorités de santé considèrent que les anomalies des bases osseuses des maxillaires a des impacts fonctionnels tout aussi importants que le préjudice esthétique qui peut en résulter.

Le coût final dépend du montant du dépassement d’honoraires facturé par le praticien en plus de la prise en charge de la sécurité sociale, qui ne reflète en aucun cas le coût réel de cette chirurgie. Le secrétariat du Dr Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial (orthognatique) à Paris et à Neuilly-sur-Seine pourra vous informer sur les démarches à réaliser.

Comment se déroule la période post-opératoire ?
Immédiatement après la fin du geste opératoire, un masque délivrant du froid en continu est mis en place afin de limiter l’oedème et l’inconfort. Vous êtes ensuite placé en salle de réveil puis reconduit à votre chambre. En fonction du type d’intervention, vous sortirez le jour même ou le lendemain. La douleur est modérée, et répond très bien aux antalgiques. En général, l’oedème est résorbé à 50% au bout d’une semaine, 75% à trois semaines, 80% à un mois, 95% à trois mois, et 100% à six mois. A trois mois, le résultat est quasi-définitif, à six mois le résultat est acquis. Entre le troisième et le sixième mois post-opératoire, de subtiles modifications au niveau des tissus mous viennent peaufiner le résultat.
Au bout de combien de temps est-ce que je peux de nouveau manger normalement ?
Après l’intervention, des élastiques placés entre les deux mâchoires permettent de faciliter la guérison osseuse. Vous pourrez boire et utiliser de l’alimentation liquide pendant la première semaine. Puis, on réintroduira progressivement une alimentation de plus en plus solide sans aller trop vite jusqu’à revenir à une alimentation normale quatre semaines après l’intervention.

Les deux premières semaines, il est possible de suivre des séances de drainage lymphatique et/ou d’exercices de rééducation chez un kinesitherapeute, mais ce n’est pas une obligation. Un protocole vous sera remis par le Dr Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial (orthognatique) à Paris et à Neuilly-sur-Seine. Il s’agit d’un livret comportant des exercices de rééducation maxillo-faciale à faire à la maison.

Aurais-je des vis et des plaques posées après une chirurgie maxillo-faciale ?

En effet, après une intervention visant à repositionner les mâchoires, des vis et des plaques d’ostéosynthèse (reconstruction de l’os) sont mises en place afin que l’os puisse se reconstruire entre la partie avant et arrière du site où a été pratiquée l’ostéotomie (on entend pas ostéotomie, dans le cadre de la chirurgie orthognatique, le fait de pratiquer une fracture volontaire de la mandibule ou du maxillaire afin de les repositionner).

Ce matériel d’ostéosynthèse reste en général en place à vie. Néanmoins, dans de très rares cas, une infection post opératoire récidivante malgré un traitement antibiotique ou le fait que le patient ressente ce matériel au toucher peut entraîner la nécessité de retirer ce matériel. L’intervention est pratiquée en ambulatoire et dure moins d’une heure. Les suites opératoires sont un léger oedème d’une dizaine de jours, bien moins important que lors de la première intervention.

A quoi servent les élastiques après une chirurgie maxillo-faciale ?

Après une chirurgie maxillo-faciale, les élastiques servent à faciliter le processus de guérison osseuse, en évitant que trop de tension soit exercée sur les mâchoires, mais aussi à guider l’occlusion.

Est-il possible d’associer une chirurgie maxillo-faciale (orthognatique) avec un traitement Invisalign ?
En effet, il est possible d’associer une chirurgie maxillo-faciale avec un traitement Invisalign. Il faudra simplement mettre en place des attaches pré-chirurgicales sur les dents avant l’intervention afin que des élastiques puissent être mis en place pendant la période qui suit immédiatement l’intervention.
J’ai des douleurs à la mâchoire, est-ce qu’une chirurgie maxillo-faciale va pouvoir les faire disparaître ?
Il convient d’abord de déterminer l’origine de ces douleurs avant de déterminer si la chirurgie aura un impact. Lors de la première consultation, le Dr Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris et à Neuilly-sur-Seine, pourra vous éclairer sur ce point et déterminer les possibilités d’améliorations.
Y a t’il des risques associés à une chirurgie maxillo-faciale à Paris ?

Toute intervention de chirurgie maxillo-faciale comporte des risques même si leur incidence est extrêmement faible. Il peut s’agir notamment d’hypoesthésie ou de paresthésie transitoire de la lèvre inférieure et/ou de la zone labio-mentonnière.

Nous contacter
Vous souhaitez prendre rendez-vous ? C’est par ici.

Le Docteur Thierry LONCLE consulte à Paris et à Neuilly. Vous trouverez ci-dessous le contact du secrétariat afin de vous renseigner plus en détail.

Clinique HARTMANN

26, Boulevard Victor Hugo
92200 Neuilly-sur-Seine
Tél. : 01 46 39 89 29

Institut Arthur VERNES

36, Rue d’Assas
75006 Paris
Tél. : 01 44 39 53 11