Qu’est-ce que l’hypercondylie mandibulaire, par le Docteur Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris

Décrite dès le 19ème siècle, l’hypercondylie mandibulaire apparait en général entre 10 et 30 ans. L’hypercondylie mandibulaire est due à un excès de croissance du condyle mandibulaire entrainant une modification de taille et de volume du condyle. Elle peut être traitée chirurgicalement par une condylectomie (ablation partielle du condyle) comme le propose le Docteur Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris.

condyle mandibulaire

Ci-dessus, on observe la partie de la mandibule appelée condyle mandibulaire. Son excès de croissance est à l’origine d’une hypercondylie mandibulaire.

L’hypercondylie mandibulaire retentit sur la morphologie de la mandibule, entraînant des asymétries faciales avec des troubles de l’occlusion. Elle peut aussi entrainer des troubles fonctionnels articulaires (ATM), comme des douleurs ou des craquements.

Le motif de consultation d’un chirurgien maxillo-facial pour les patients est l’apparition progressive d’une asymétrie faciale avec en particulier la déviation progressive du menton.

5
Il existe 2 types d’hypercondylie mandibulaire :
  • L’’hypercondylie mandibulaire verticale, elle peut être uni ou bi-latérale. C’est l’hypercondylie mandibulaire la plus fréquente.
  • L’hypercondylie mandibulaire transversale, elle peut être uni ou bi-latérale

La condylectomie est le traitement de l’hypercondylie mandibulaire

Le traitement de l’hypercondylie se fait par une condylectomie, qui est une opération de chirurgie maxillo-faciale pratiquée par le Docteur Loncle, chirurgien à Paris. Cette intervention consiste en une résection du condyle. L’intervention est réalisée sous anesthésie générale. La voie d’abord cutané est pré-auriculaire.

 

Dessin de l'approche pre auriculaire chez une patiente atteinte d'hypercondylie mandibulaire

La voie d’abord cutanée est pré-auriculaire

Il est pratiqué une dissection de la région prétragienne qui permet d’aborder l’articulation temporo-mandibulaire. Il est alors pratiqué une résection partielle du condyle, qui permet un recentrage mandibulaire.

 

Condylectomie Paris 1

On réalise une approche pré-auriculaire pour accéder à l’articulation temporo-mandibulaire et exposer les parties du condyle qui doivent être retirées.

Cette chirurgie est réalisée en ambulatoire, et nécessite une préparation et une rééducation post-opératoire. La cicatrice est totalement invisible, comme on peut le constater chez cette patiente, deux ans après l’opération :

Cicatrice Pretragienne

Deux ans après l’opération, la cicatrice prétragienne est totalement invisible.

Un cas d’hypercondylie unilatérale verticale traitée par chirurgie maxillo-faciale

Voici un cas d’une patiente présentant une hypercondylie gauche. Il s’agit d’une patiente du Docteur Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris et à Neuilly. La patiente est venue en consultation pour l’apparition progressive d’une asymétrie faciale (déviation du menton), qui la gênait sur le plan esthétique.

Voici les photos ainsi que les radiographies de la patiente avant l’opération (à gauche) et deux ans après l’opération (à droite).

Cliquez sur les flèches pour défiler – Sur la photo de face de la patiente, on observe sur la droite l’abaissement de la commissure buccale, la déviation du menton, et la déformation du bord basilaire avant l’opération. Sur la photo de droite, prise deux ans après l’opération, vous pouvez noter la symétrisation et l’harmonisation du visage.

Les éléments de diagnostic de l’hypercondylie unilatérale verticale sont les suivants :

5
Sur le plan visuel :
  • Une asymétrie faciale s’installant progressivement, pouvant débuter dès l’âge de 10 ans.
  • Un abaissement de la commissure labiale du côté de l’hypercondylie.
  • Une déviation du menton du côté opposé à l’hypercondylie.
  • Une augmentation de hauteur de la branche montante de la mandibule du côté de l’hypercondylie
  • Une hypertrophie et un abaissement de l’angle mandibulaire du côté de l’hypercondylie
Face 1 Edited 1
5
Sur le plan occlusal :
  • Un abaissement du plan d’occlusion du côté de l’hypercondylie avec un point inter-incisif mandibulaire dévié du côté opposé de l’hypercondylie.
Face Occlusion Condyle
5
Sur la panoramique dentaire, du côté de l’hypercondylie :
  • Une augmentation de volume du condyle.
  • Une augmentation de hauteur de la branche montante de la mandibule.
  • Une augmentation de distance entre les apex des racines des molaires et du bord inférieur de la mandibule du côté de l’hypercondylie.
  • Une déviation du point interincisif mandibulaire du côté opposé à l’hypercondylie.
Radios Avec Condyle
5
Sur la téléradiographie de profil :
  • Un dédoublement des contours mandibulaires depuis l’angle mandibulaire au menton
Télé Profil Profil Edited 1
5
Sur la téléradiographie de face :
  • Un abaissement de l’angle mandibulaire et du plan d’occlusion du côté de l’hypercondylie.
  • On observe une réaxation parfaite et un recentrage de la mandibule à deux ans post-opératoire
Tel Profil Face Edited 1
5
La Scintigraphie Osseuse
  • La scintigraphie osseuse  permet d’évaluer le caractère actif ou inactif de l’hypercondylie. En cas d’hyperactivité, il est indispensable de pratiquer une condylectomie pour éviter l’aggravation de l’asymétrie. 
Scintigraphie

Un cas d’hypercondylie bilatérale verticale traitée par chirurgie maxillo-faciale

L’hypercondylie bilatérale est associée en général à un prognathisme important (cf. cas clinique ci-dessous). Le diagnostic repose sur la radio panoramique dentaire, les téléradiographies de face et de profil.

Le traitement repose sur une condylectomie bilatérale pouvant être associée à une ostéotomie maxillaire, comme pour ce patient qui présentait une Classe III squelettique avec hypercondylie bilatérale asymétrique (avec au niveau dentaire une déviation des milieux).

Afin de rétablir un visage harmonieux, il a été pratiqué une ostéotomie de type LEFORT 1 d’avancée, associée à une condylectomie bilatérale asymétrique qui a permis un recentrage mandibulaire.

Le patient souffrait aussi de troubles ATM (articulations temporo-mandibulaires) qui ont disparu après l’intervention.

Sur les images du patient ci-dessus, on observe qu’après la condylectomie, le rebord mandibulaire est remonté, et l’angle mandibulaire est remonté.

La réponse à vos questions sur la condylectomie et l’hypercondylie mandibulaire

Combien de temps dure une opération de condylectomie ?

L’intervention de condylectomie dure en moyenne une heure.

Combien coûte une condylectomie ?
La condylectomie fait l’objet d’une base de remboursement par la sécurité sociale.

Le coût final dépend du montant du dépassement d’honoraires facturé par le praticien en plus de la prise en charge de la sécurité sociale, prise en charge qui ne reflète en aucun cas le coût réel de cette chirurgie.

Le reste à charge du patient varie en fonction de la prise en charge de la mutuelle. Le secrétariat du Dr Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris et à Neuilly-sur-Seine, vous conseillera dans les démarches nécessaires auprès des organismes concernés, afin de connaître exactement votre reste à charge.

Qui consulter pour une condylectomie à Paris ou ailleurs en France ?
Si vous souhaitez réaliser une condylectomie, ou simplement consulter pour une hypercondylie, vous pouvez prendre rendez-vous chez un chirurgie maxillo-facial. Le Docteur Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris et à Neuilly sur Seine, peut vous accueillir sur rendez-vous à la Clinique Hartmann à Neuilly, ou à Paris, rue d’Assas.
Où a lieu l'opération de condylectomie ?
L’opération de condylectomie réalisée par le Docteur Thierry Loncle, chirurgien maxillo-facial à Paris et à Neuilly, a lieu à la Clinique Hartmann à Neuilly sur Seine.
Après combien de temps le résultat est-il stabilisé ?

Le résultat est progressif sur quelques mois après l’opération, mais la réaxation peut évoluer sur un an voire deux ans après l’opération de chirurgie maxillo-faciale.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 5 / 5. Vote pris en compte. 6